Départ
Jours
Heures
Mins
Record
01:22:945
Par Nicolas Schatz en 2015
Profil
249 m
129 m
3.1 km
3.9 %
120 m
Horaires
VérificationsVendredi 31 mars de 10h00 à 19h00.
Samedi 1er avril de 7h00 à 8h00
Essais libresSamedi 1er avril à partir de 8h00.
Essais officielsSamedi 1er avril (2 montées) à la suite de la montée d'essais libres.
CourseDimanche 2 avril (3 montées) à partir de de 8h30.
Classement sur la meilleure montée.
Organisateur

Contact : Régis COURT

ASA RHÔNE CEZE - Hameau de Cadignac – 30200 SABRAN

Tél : 04.66.89.04.41 / 06.64.16.50.50

Site web : www.bagnols-sabran.com

E-mail : sabran.organisation@wanadoo.fr

Paddock : Michel Imbert

Tél : 06.75.21.69.38

Podium
2016
Serie A - Sport
1 01:40:721
2
Dallara F311 Mercedes
01:42:105
3
Norma M20 FC
01:43:197
Serie B - Production
1 01:52:688
2
Mitsubishi Lancer
01:53:530
3
Lamborghini Gallardo
01:56:464
Partenaires de l'épreuve
Le mot du président
Régis Court

Régis Court :

La Course de Côte de Bagnols Sabran, Un exemple dans le Championnat de France de la Montagne, c’est aussi l’ouverture du championnat de France de la Montagne. Une histoire « de grimpette » qui dure depuis 47 ans ! Sur un parcours porté à 3100 mètres depuis 2010, où se conjuguent les difficultés techniques avec de redoutables virages en épingles à cheveux, un dénivelé de 120m, viennent se mesurer les pilotes les plus audacieux et chevronnés. C’est une épreuve qui se remet en question chaque année sur les problèmes de sécurité tant pour les pilotes que pour les spectateurs. C’est aussi une équipe motivée et sérieuse dans l’accomplissement de ces taches. Nous comptons sur vous tous pour respecter les consignes de sécurité. Nous vous souhaitons un agréable week-end sur les pentes de SABRAN la sinueuse.

Le mot du pilote
Nicolas Schatz

Nicolas Schatz :

C'est la traditionnelle première course de l'année qui a toujours une saveur spéciale. Pour la première fois de la saison, on se mesure à la concurrence sur une piste qui est très atypique. Etroite et technique, il faut de la précision au volant et une voiture bien réglée pour espérer briller. Les difficultés sont nombreuses, notamment les célèbre "gauches/droites "entres les murets. La "fameuse" grande parabolique droite se négocie à très haute vitesse, tout en flirtant avec le muret extérieur pour prendre la bonne trajectoire… grisant ! Enfin, le plateau final est assez grandiose avec des changements de direction et des enfilades très impressionnantes, un point de vue de rêve pour les spectateurs !