Départ
Epreuve terminée
Record
00:54:351
Par Nicolas Schatz en 2014
Profil
123 m
33 m
2.1 km
4.5 %
90 m
Horaires
VérificationsVendredi 11 mai
Samedi 12 mai de 7h00 à 8h00
Essais libresSamedi 12 mai à partir de 8h00.
Essais officielsSamedi 12 mai (2 montées) à la suite de la montée d'essais libres.
CourseDimanche 13 mai (3 montées) à partir de 8h30
Classement sur la meilleure montée.
Organisateur

Contact : Philippe LEREDDE

Tel Mobile : 06.17.34.40.62
e-mail : leredde.philippe@wanadoo.fr

ASA du Bocage – Chez Philippe Leredde
1, le Mesnil Corbet - 50160 St Amand Village

E-mail :  asabocage1314@gmail.com

Contact Paddock : Philippe LEREDDE
Tel Mobile : 06.17.34.40.62

Podium
2018
A - Sport
1 00:54:448
2
Norma M20 FC
00:57:087
3
Norma M20 FC
00:58:923
B - Production
1 01:07:431
2
Scora Maxi
01:07:562
3
Seat Léon Supercopa MK3
01:08:480
Partenaires de l'épreuve
Le mot du président
Philippe Leredde

Philippe Leredde :

Entre cidre et Calvados, non loin de Saint-Lô, au cœur du bocage normand, à quelques encablures des plages du débarquement de 1944 et du Mont St Michel, hauts lieux historiques d’une Normandie appréciée pour son sens de l’accueil et sa convivialité, la course de côte d’Hébécrevon compte nombre d’atouts : au cœur du village des paddocks près des habitants, un parcours atypique très serré au départ puis plus rapide en ralliant l’arrivée, nécessitant rythme, audace, maîtrise et talent. Le public, connaisseur et nombreux ne manque pas ce rendez vous normand où de Pierre Maublanc à Nicolas Schatz les plus « capés » des montagnards ont inscrit leurs noms sur les tablettes de la classique normande.

Le mot du pilote
Martine Hubert

Martine Hubert :

Ce rendez-vous normand est l’occasion de profiter d’un accueil chaleureux de l’organisation qui soigne l’ensemble des concurrents ! Un parc convivial au sein du bourg, et une vague de passionnés dans le paddock anime particulièrement cette épreuve ! Le tracé très sélectif et étroit dans son premier tronçon, se ponctue par un très gros freinage pour le « raccordement ». Dans la montée « des Teurses » les pilotes exploitent la largeur de la piste avec des trajectoires très tendues. Les vitesses de passages en courbe sont impressionnantes et le passage du « mirador » enflamme les spectateurs. Un dernier « droite à fond » pour les plus véloces ponctue cette épreuve attachante. »