Départ
Jours
Heures
Mins
Record
01:12:267
Par Sébastien Petit en 2018
Profil
338 m
194 m
3.2 km
4.5 %
144 m
Horaires
Vérifications Vendredi 31 mai
Samedi 1er juin de 7h00 à 8h00.
Essais libres Samedi 1er juin à partir de 8h00.
Essais officiels Samedi 1er juin (2 montées) à la suite de la montée d'essais libres.
Course Dimanche 2 juin (3 montées) à partir de 8h30.
Classement au cumul des deux meilleures montées.
Organisateur

Contact : Olivier HENRY

Tel : 06.86.41.10.30

ECURIE DU MENE – Mairie – 22330 SAINT GOUENO

Tél : 02.96.34.43.44 / Fax : 02.96.51.31.85

Site web : www.coursedecote-saintgoueno.com

E-mail : ecurie.mene@gmail.com

Contact Paddock : Guillaume COUSIN
Tel Mobile : 06 72 36 08 80
Adresse e-mail : guillaume@coursedecote-saintgoueno.com

Podium
2018
A - Sport
1 01:12:267
2
Norma M20 FC
01:13:666
3
Norma M20 FC
01:17:260
B - Production
1 01:27:131
2
Renault R.S. 01
1:27:998
3
BMW M3 E92
01:29:396
Partenaires de l'épreuve
Le mot du président
Olivier Henry

Olivier Henry :

Au cœur de la Bretagne, la route du «Breton» offre un magnifique parcours le long de la vallée du Léry et son «Fer à Cheval», véritable théâtre de verdure où se masse le public devant l’écran géant permettant de suivre les concurrents sur plusieurs zones du parcours.

Accueil, convivialité et spectacle sont les maîtres-mots de cette épreuve où les pilotes hexagonaux et anglo-saxons pourront en découdre sur ce tracé technique et spectaculaire.

Saint Gouëno, c’est aussi 3 jours de fête non-stop où le public pourra également profiter du Festival Déjanté  en soirée et des diverses animations qui font de ce rendez-vous un évènement majeur pour la région !

Le mot du pilote
François-Xavier Thievant

François-Xavier Thievant : 

Saint Gouëno est le rendez-vous à ne pas manquer, tant pour les pilotes que pour les spectateurs. Un tracé très technique sur la partie basse jusqu’à la bosse dite du « Pas de Saint Gouëno », puis on arrive au célèbre « Fer à Cheval » face à un mur de spectateurs.

Cette course est un vrai régal ! Les voitures les moins puissantes peuvent tirer leur épingle du jeu, et l’on peut y découvrir des pilotes capables de faire la différence. Une organisation au top et une ambiance comme on aimerait en voir sur toutes les courses.